Accueil du site - Actions

Robien nous donne des miettes...

Publié le jeudi 15 mars 2007.


Dans sa grande générosité, le ministre Robien essaie (avant la grève ? Dans une optique électoraliste ?) de nous donner des gages de sa bonne volonté sociale par l’affichage de mesures, pour certaines déjà versées depuis 6 mois...

Ce type de mise en scène est aussi destiné aux usagers - électeurs, avec un chiffrage financier des mesures).

Un moyen de plus de souligner le "coût" des enseignants, bien dans la philosophie des gouvernants depuis 5 ans.

Trois mesures pour essayer de calmer le jeu :

1° Un plus grand nombre de promotions à la hors classe pour les enseignants du second degré 5,7 % pour les agrégés (+ 670 promus supplémentaires) 5,37 % pour les certifiés (+ 1347 promus supplémentaires) 5,86 % pour les Professeurs de Lycée Professionnel (+270 promus supplémentaires) 5,7 % pour les Professeurs d’Education Physique et Sportive (+ 100 promus supplémentaires)

NOTA : ces chiffres sont pour le public. Pour le privé, dans le cadre des discussions au ministère sur des "mesures catégorielles", destinées à réduire les disparités avec le public ( !), le ministère annonce ne pouvoir faire un effort que pour les seuls agrégés...

2° Des augmentations d’indemnités en 1e degré indemnité des directeurs d’école : + 370 € annuel, au 1er janvier 2007, indemnité de sujétion spéciale : + 185 € annuels... déjà attribuée au 1er septembre 2006.

Pour 2007, l’indemnité annuelle des directeurs d’école s’élèvera donc à 1.285 € hors Z.E.P. et 1.554 € en Zone d’Éducation Prioritaire.

3° Des heures supplémentaires pour épauler les élèves dans les lycées « Ambition Réussite » Afin d’aider les élèves de ces lycées et de mieux préparer leur accès à l’enseignement supérieur, un soutien scolaire sera organisé dans chaque classe à compter de la rentrée 2007.

Ce soutien sera assuré après la classe, les enseignants étant rémunérés en heures supplémentaires .

Les réactions Pour le Snuipp : "Les 280.000 enseignants des écoles maternelles et élémentaires ne bénéficient d’aucune amélioration salariale ou d’aucune possibilité supplémentaire de promotion. La seule mesure, une augmentation de 15 € par mois, concerne l’indemnité de direction". Cela ne compense donc pas la perte de pouvoir d’achat.

Pour le Sgen : "Qu’y a-t-il de concret dans les propositions du ministre ? 1.347 promotions à la hors classe de plus pour les certifiés, soit 1,14 % du corps ! 270 promotions pour les PLP, soit 0,95 % 100 pour les professeurs d’éducation physique et sportive, 0,61 % et bien sûr aucune remise en cause de la procédure utilisée pour attribuer ces promotions alors que c’est justement cette procédure que les collègues contestent".

Par ailleurs, il faut rappeler que ces mesurettes (dont le coût est bien mis en valeur par le ministre) sont loin de compenser les 200 millions d’euros repris par le ministère à la rentrée 2007 sur le salaire des enseignants au titre du seul décret sur les décharges.

A terme la suppression des décharges projetée par l’audit devrait rapporter 1,6 milliard d’euros...

Publié le jeudi 15 mars 2007sundep national